BILAN ET CURE MINCEUR : rétablir un equilibre physiologique afin de retrouver un poids de forme

pas de calendrier de régime

Il est important de comprendre pourquoi on prend du poids et determiner l'origine de cette prise de poids c'est à dire le mode de fonctionnement de la personne.

Cela est  souvent lié à des carences : certains vont manger pour combler cette carence, pour d'autres l'origine est hormonale, ou due à une surcharge en toxines (pollution, alimentation, stress...), intolérances alimentaires, troubles digestifs,...

Il est fondamental de déterminer l'origine de la prise de poids et rééquilibrer, combler ce qui manque.

Perdre du poids mais pas du muscle! Lors de la première consultation, une mesure d'impédancemétrie multifréquences est effectuée afin d'évaluer la masse grasse,masse musculaire, rétention eau et métabolisme de base. Il est important de ne pas se focaliser sur la balance mais sur la perte de masse grasse (et la prise de muscles) au fil des séances et la perte de centimètres!

Tous différents : il est important de se centrer sur la personne : un régime peut convenir à certains et pas à d'autres et avoir une approche micronutritionnelle personnalisée. Les cures de micronutrition vont aider à booster la perte de poids et surtout d'éviter d'en reprendre.

Le bilan d'intolérances alimentaires viendra compléter le diagnostic. Les intolérances alimentaires passent souvent inaperçues et sont responsables de troubles de la digestion et de difficulté à la perte de poids. C'est pour cela qu'il est fondamental de les connaître dans le cadre d'une perte de poids.

Pourquoi de nombreux régimes échouent?

la plupart des "régimes" sur le marché sont axés sur l'apport calorique, ce qui favorise de la frustration. Les résultats sont peut être présents au départ mais au fil du temps, la personne reprend le poids qu'elle avait perdu et souvent plus.

Se libérer de l'envie de sucre et des compulsions alimentaires

La liberté est de pouvoir manger ce que l'on veut sans se sentir frustrée mais en respectant son métabolisme. Les intolérances aux aliments en perturbant la flore intestinale, perturbent la sensation de faim notamment l'envie de sucre et génèrent des états de frustration vis à vis de la nourriture. Les personnes ont souvent envie de sucre notamment en fin d'après midi et grossissent au moindre écart. On pense souvent que c'est un problème lié à la quantité et "aux calories ingérées" alors q'en réalité, il s'agit d'un problème digestif! 

Avec une prise en charge adaptée à la personne, on peut faire disparaitre complètement en 7 à 10 jours ces troubles et cette envie de manger tout simplement en soignant le foyer d'origine.

A savoir qu'en rétablissant un équilibre physiologique (équilibre alimentaire, mode de vie, gestion du stress...) on retrouve au fil du temps un poids de forme : pas de restriction mais juste manger en fonction de son profil et de ce qui est bon pour notre santé !