BLOG

LES EFFETS D'UN ARRÊT DE SUCRE

Fotolia_96397971_XS.jpg

VOUS PRENDREZ BIEN UN PETIT SUCRE??Le sucre, cet élément présent partout dans notre alimentation,  qui exalte nos papilles et nous procure un sentiment de bien être immédiat, cet aliment qui nous rassure et que l'on donne aux enfants lorsqu'ils ont été sages , cette molécule blanche,pure rajoutée à nos boissons pour qu'elles aient meilleure gout est certainement le pire poison pour nos cellules! Responsable de 35 millions de morts par an , on pourrait presque parler de tueur en série!

 

 

Cela devrait nous refroidir un peu et pourtant!

La consommation de sucre n'a jamais était aussi élevée qu'aujourd'hui. En un siècle, on est passé de 1 kg par an par habitant à 25 kg par an par habitant et cela continue d'augmenter! Et oui, nous sommes accros au sucre, les produits industriels abondent dans les rayons des supermarchés, les enfants en demandent toujours plus car habitués très tôt à manger sucré, leurs cellules en redemandent tels des toxicomanes pour leur dose d'héroïne;

Mais parallèlement à cela, les pathologies type diabète, obésité, maladies cardiovasculaires explosent.

On parle souvent des dégâts que provoque la consommation régulière de sucre sur l'organisme mais pourquoi ne pas parler des bienfaits de son arrêt?? Il y a énormément de bienfaits mais voici les principaux. Cela devrait vous motiver à diminuer votre consommation et réserver le sucre que pour certaines occasions!

1. PERTE DE POIDS ET DIMINUTION DE LA CELLULITE!

PERTE DE POIDS ABDO FOTOLIA.004.jpeg
Fotolia_59944262_XS.jpg

Le sucre est un aliment très calorique et sa consommation active la sécrétion d'insuline hormone du stockage produite par notre pancréas. Plus on mange sucré, plus on sollicite notre pancréas qui va produire toujours plus d'insuline et avec cet excès de sucre on va faire des graisses. Le fait de stopper le sucre va réguler ce taux et diminuer le stockage donc on perd du poids!

 

AVEC DU SUCRE ON FAIT DU GRAS...

ET OUI LE SUCRE EN AUGMENTANT LA PRODUCTION D'INSULINE VA AUGMENTER LA PRODUCTION DE GRAISSES ET NOTAMMENT ABDOMINALE

 

AMÉLIORATION DU RAPPORT MUSCLES/GRAISSES

Fotolia_188818886_XS.jpg

Par ailleurs , certaines personnes mangent mal sans être forcément en surpoids mais les résultats de l'impédancetrie montre une baisse de la masse sèche (muscles + masse osseuse). Ce qui n'est pas bon non plus. Le sucre en créant du gras va créer de la cellulite et diminuer la masse musculaire. Ce qu'il faut obtenir c'est une perte de graisses et non de muscles même à poids égal. La diminution du sucre améliore le rapport muscles/gras

 

2.PRÉVENTION ET AMÉLIORATION DU DIABÈTE 

Autre élément de la surconsommation de sucre est que nos récepteurs à l'insuline (clef pour faire rentrer le sucre dans la cellule) à force d'être stimulés deviennent insensibles à l'insuline : RÉSULTAT : LA GLYCÉMIE AUGMENTE dans le sang et fait des dégâts!

En supprimant le sucre on améliore  LA SENSIBILITÉ À L'INSULINE, on diminue l'incidence du diabète et par la même occasion on mincit!

3. DIMINUTION DU VIEILLISSEMENT PRÉMATURÉ

L'augmentation de sucre dans le sang va augmenter la formation de radicaux toxiques appelés "stress carbonyle" qui résulte de la combinaison d'un sucre avec une protéine autrement dit du CARAMEL. Ce qui a l'effet d'une BOMBE dans l'organisme en augmentant l'incidence des cancers et autres maladies de civilisation (notamment l'alzeimer).

Fotolia_112963740_XS.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4. REGAIN D'ÉNÉRGIE

Fotolia_117720730_XS.jpg

La résistance à l'insuline produite par une surconsommation de mauvais sucres va rendre les mitochondries; (centrales énergétiques de nos cellules) inactives. Lorsque nos mitochondries sont fatiguées, on peine à avancer, on est trop fatigués pour faire du sport et démoralisés en plus! Dès lors, le stopper va réguler le taux d'insuline dans le sang et réactiver les mitochondries : on produit à nouveau de l'énergie !Incroyable!C'est par ailleurs un effet que l'on peut ressentir avec l'activité physique: la remise en mouvements régénère les mitochondries et nous donne une pêche d'enfer!

 

5. DIMINUTION DES FRINGALES

Fotolia_57007271_XXXS.jpg

Plus on mange des sucres rapides et raffinés, plus la synthèse de sérotonine et dopamine est dérégulée.

On cherche des plaisirs gustatifs rapides

La sérotonine va permettre de lutter contre les fringales et les envies de sucre. Lorsque sa synthèse baisse, les fringales apparaissent; La dopamine intervient dans les cycles de "récompense". On a besoin de manger toujours plus sucré pour que la dopamine s'active.

On est pris dans un cercle vicieux, on a besoin de manger du sucre tout le temps pour être bien moralement même inconsciemment ! C'est le gâteau tous les soirs devant la télé, la tablette de chocolat à 17 h , les bonbons, l'excès de pâtes blanches, le sucre dans le café...

Le fait de stopper le sucre raffiné de notre alimentation va demander une certaine adaptation de nos cellules mais au fil des jours, on va être de moins en moins accro au sucre et perdre le besoin d'en manger tout le temps.

7. ON EST MIEUX SUR LE PLAN ÉMOTIONNEL ET PSYCHOLOGIQUE

La surconsommation de sucres va nous plomber le moral, la motivation , l'entrain et nous mettre dans un état très irritable...C'est une véritable dépendance : si on en mange pas , on n'est pas bien.

les bienfaits de l'arrêt : 

Fotolia_53644925_XS.jpg
  • MEILLEUR SOMMEIL

  • MEILLEUR MORAL

  • ON EST PLUS CALME et MOINS irritable

  • IDÉES PLUS CLAIRES : MOINS DE BROUILLARD MENTAL

  • ON EST PLUS VIF PSYCHOLOGIQUEMENT

  • MEILLEURE CONCENTRATION ET MÉMORISATION

8.AMÉLIORATION DE LA FLORE INTESTINALE : CONFORT DIGESTIF

La flore intestinale est reliée au système immunitaire. La consommation de sucres va créer un état de dysbiose (déséquilibre de la flore) avec la prolifération de mauvaises bactéries de fermentation et de putréfaction, ce qui affaiblit le système immunitaire et rend l'organisme plus fragile et plus vulnérable. 

les bienfaits de l'arrêt :

Fotolia_62566668_XS - Copie.jpg
  • MEILLEUR TRANSIT

  • MOINS DE BALLONNEMENTS ET FLATULENCES

  • DIMINUTION DU CANDIDA ALBICANS

Le candida albicans (cf article candida) adore le sucre; C'est comme cela qu'il se développe! Le stopper va l'affamer; résultat?de manière générale,  on est mieux au niveau digestif et on a beaucoup plus d'énergie

  • ON EST MOINS MALADE :  

le sucre étant inflammatoire, le stopper va améliorer l'IMMUNITÉ et diminuer l'incidence DES ALLERGIES, RHUMES et INFECTIONS de tous genres.

 

Fotolia_64597196_XXXS.jpg
  • UNE PLUS JOLIE PEAU :

quand on supprime le sucre, on diminue la formation de boutons et de points noirs. De plus, cela diminue la formation de radicaux libres et le teint est plus lumineux, reposé et uniforme. La peau est moins rugueuse.

 

 

 

9. DIMINUTION DU CHOLÉSTÉROL!

ET oui ! on ne vous l'a probablement jamais dit mais le sucre augmente la formation de gras et de CHOLESTEROL !

Fotolia_163954255_XS.jpg

AVEC DU SUCRE ON FAIT DU CHOLESTEROL

On ne pense jamais à retirer le sucre de l'alimentation en cas d'excès de cholestérol et pourtant! Ce la devrait être le premier réflexe.

 

De cette manière si l'on est en excès de cholestérol, diminuer les mauvaises graisses est un bon  réflexe mais ce qu'il faut faire aussi c'est retirer les mauvais sucres!

 

 

 

 

ET LES INDUSTRIELS DANS TOUT ÇÀ?

Le pire comme pour tout est l'excès. L'émergence de produits industriels dans les rayons des supermarchés nous conduit à consommer toujours plus de sucre. Cela entraine une sorte de dépendance. Mais à qui cela profite t-il? Aux industriels qui se fichent pas mal de la santé! De plus le sucre étant inflammatoire, il est la nourriture préférée des cancers. Raison de plus pour le diminuer. 

Ci dessous la BLACK LIST des pires aliments chargés en sucre et trouvés un peu partout

Fotolia_175505234_XS.jpg
  • GÂTEAUX, PAINS AU LAIT ET BISCUITS DU COMMERCE : si vos enfants réclament des gateaux, mieux vaut les faire vous mêmes;

  • CÉRÉALES PETIT DÉJEUNER POUR LES ENFANTS

  • BONBONS

  • SODAS

  • JUS DE FRUITS INDUSTRIELS (mêmes les purs jus!)

  • KETCHUP : 1 cuillère à soupe de ketchup = 1 carré de sucre

  • LE SUCRE BLANC : Préférez le sucre complet ou sucre de coco au sucre blanc

  • SMOOTHIES avec sucres ajoutés

  • SOUPES INDUSTRIELLES riches en sucres cachés et pourtant salés!

  • PLATS INDUSTRIELS : même ceux pour soi-disant faire mincir !

 

LES SOLUTIONS

MANGEZ NATUREL

Fotolia_53036913_XS.jpg

Les fruits sont excellents pour la santé et ne doivent pas être supprimés de l'alimentation. Je vois souvent des régimes ou les fruits sont pratiquement bannis au profit des produits laitiers et de barres hypocaloriques!

Manger des fruits (de préférence en dehors du repas pour une meilleure digestion) est bon pour la santé et correspond à notre programmation génétique. Pourquoi s'en priver?

PRÉFÉREZ LES ALIMENTS COMPLETS

  • le riz complet ou noir au riz blanc

  • les pâtes complètes aux blanches . Par ailleurs les pâtes cuites "al dente" ont un index glycérique plus bas.

  • les farines complètes aux farines blanches

 

AIDEZ-VOUS DE COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

  • Les envies de sucre sont la plupart du temps liées à un microbiote intestinal ou flore intestinale perturbée et il est indispensable de rééquilibrer l'intestin à l'aide de probiotiques (à condition qu'ils soient suffisamment dosés et de souches connues).

  • Il existe également des plantes qui sous leur forme la plus concentrée vont stopper les envies de sucre et améliorer de la même manière le sommeil; et oui les personnes "accros" au sucre dorment souvent assez mal!

Ci dessous deux produits particulièrement efficaces. Je les donne presque systématiquement dans ma  consultation car cela réduit considérablement les symptômes d'une envie de sucre et le sommeil s'améliore nettement aussi.

L'action est double car elle est portée d'une part sur le rééquilibrage de la flore intestinale grâce aux probiotiques et d'autre part sur l'apport de sérotonine naturelle via les plantes.

IMMUNITÉ MICROBIOTE  : 50 milliards de bactéries vivantes par gélule

IMMUNITÉ MICROBIOTE : 50 milliards de bactéries vivantes par gélule

ENDORFYN  : diminue les envies de sucre et les fringales, améliore le sommeil

ENDORFYN : diminue les envies de sucre et les fringales, améliore le sommeil


Plus complet la cure intestin n°1 qui va comprend également un guide nutritionnel de 120 pages avec l’alimentation anti candida et l’éviction des intolérances alimentaires les plus fréquentes. sur 1 mois.

 




 

CONCLUSION 

DIMINUER  LE SUCRE DE L' ALIMENTATION EST UN PRÉREQUIS INDISPENSABLE.

 

Le sucre ne doit pas être banni de notre alimentation mais seulement consommé avec modération! Alors apprendre AU QUOTIDIEN à se faire plaisir avec des aliments sains et naturels et s'accorder des écarts de temps en temps est un bon équilibre.

 

Anne-Marie Paverani

 

Fatigue, prise de poids, douleurs articulaires, migraines, envies de sucre, troubles du sommeil... Quel lien avec les intolérances alimentaires? Dr AM Paverani site web : www.ampaverani.com Cure intestin Alzia Organic pharmacy : www.alzia-op.com

 

ENVIES DE SUCRE, COMPULSIONS, BOULIMIE : COMPRENDRE L'ORIGINE

Souvent pris à la légère, les troubles du comportement alimentaire affectent de plus en plus de personnes. Pire que « manger parce que l’on a faim » ou « parce qu’on va trop souvent au resto », manger par compulsions sans avoir vraiment faim est le signe d’une carence en nutriments et d’un trouble digestif.

Les régimes restrictifs ne seront d’aucune efficacité dans ce cas et ne feront qu’empirer les symptômes de frustration !

Notre tube digestif est un organe très intelligent, c’est par lui que transite les nutriments issus de la digestion. Et dans notre tube digstif est produite un neurotransmetteur : la sérotonine à 95 %.

 

1. QU'EST CE QUE LA SÉROTONINE?

C’est notre antidépresseur naturel. Produite par notre organisme, elle agit positivement sur nos humeurs et nous rend relax.

 

Sécrétée dans l’apres midi, elle nous prépare au sommeil et nous met dans un état plus détendu et une meilleure gestion du stress.

De plus, étant le précurseur de la mélatonine, elle augmente la venue du sommeil permettant un sommeil de qualité et réparateur.

Sa sécrétion suit un rythme chrono-biologique qui démarre aux alentours de 16 heures et se poursuit le soir.

Quand cette sérotonine est mal produite, les envies de sucre apparaissent en fin d’après midi et/ou le soir et sont souvent accompagnées d'angoisses et de baisses de moral...

 

2. DU MANQUE À L’ENVIE DE SUCRE, DE L’ENVIE DE SUCRE À LA CRISE DE BOULIMIE

La baisse de sérotonine augmente l’envie de sucré car le sucre l'a fait monter légèrement!

On mange des gâteaux et ca fait du bien au moral ! mais le problème est que cela ne dure pas très longtemps : le temps de les manger voilà pourquoi on en redemande aussitôt !

Au fil du temps cela devient obsessionnel : on mange sucre, on pense sucre une vraie dépendance ;  on doit lutter pour ne pas être tenter tout le temps et le mal être s’installe. On mange un biscuit et cela ne suffit pas, donc on en mange 2 puis la boite entière pourtant sans avoir faim : on n’écoute plus son corps et on pourrait manger tout le temps même parfois avec l’estomac plein. 

Certaines personnes peuvent faire de la boulimie. C’est un véritable cercle vicieux dont on a du mal à sortir. Ces personnes font souvent une fixation sur la nourriture (surtout le sucré) et ne pensent qu’à manger. Mais quand elles mangent, elles ont du mal à s’arrêter (l’organisme essaie de combler une carence par la nourriture) puis culpabilisent par la suite d’avoir manger autant. C’est assez dur moralement et peut devenir un enfer si on ne traite pas la cause.

Certaines personnes peuvent faire de la boulimie. C’est un véritable cercle vicieux dont on a du mal à sortir. Ces personnes font souvent une fixation sur la nourriture (surtout le sucré) et ne pensent qu’à manger. Mais quand elles mangent, elles ont du mal à s’arrêter (l’organisme essaie de combler une carence par la nourriture) puis culpabilisent par la suite d’avoir manger autant. C’est assez dur moralement et peut devenir un enfer si on ne traite pas la cause.

L’ENVIE DE SUCRE DE FACON COMPULSIVE VOIR PARFOIS BOULIMIQUE SIGNE UNE CARENCE EN SÉROTONINE et UN TROUBLE DU MÉTABOLISME

Ces envies sont plus marquées avant les menstruations et s’accompagnent de troubles de l’humeur et de l’irritabilité. 

3. QUELS SONT LES PRINCIPAUX SIGNES D'UN MANQUE DE SÉROTONINE

 

Manger pour combler une carence

Manger pour combler une carence

AVEZ-VOUS AU MOINS 2 DE CES SIGNES?

  • Envies de sucre en fin d'après midi et le soir (parfois la nuit)++

  • Compulsions alimentaires +++

  • Troubles du sommeil : difficulté d'endormissement et Réveils nocturnes ++

  • troubles de l'humeur; irritabilité et hyperémotivité marquées

  • Tendance à la dévalorisation de soi

  • Fatigue morale

  • Dépression saisonnière

  • cogite sans arrêt

  • Angoisse à la tombée de la nuit

  • Addictions

  • Syndrome prémenstruel marqué (au moins 1 semaine avant les règles)

4. QUELLE ORIGINE  : Le ventre; notre second cerveau…

En ayant écarter toutes causes externes : séparation, perte d’un proche… l’origine est souvent alimentaire : mauvaise digestion, intolérances alimentaires, troubles de la perméabilité intestinale, candidose digestive. (cf article candidose). Cela engendrant des carences en micronutriments et la production de molécules inflammatoires.

 

GUERRE DANS L'INTESTIN= GUERRE DANS LA TÊTE

GUERRE DANS L'INTESTIN= GUERRE DANS LA TÊTE

 

Le ventre transmet les infos au cerveau

Tout trouble du métabolisme va interférer sur les neuromédiateurs de l'humeur (dont cette sérotonine) et lorsque quelque chose passe mal, le ventre en informe le cerveau par des messagers spécifiques qui va les traduire en migraine, baisse de moral...Voila pourquoi il faudrait soigner son ventre pour mieux soigner sa "tête".

Des personnes plus sensibles que d'autres ?

La qualité de la flore intestinale y est pour beaucoup ainsi que les antécédents familiaux de la personne : l'alimentation de la maman "in utero" , l'alimentation des grands parents... (cf épigénétique). Il est préférable dans ce cas d'être plus vigilant sur ce que l'on mange et optimiser un maximum moral et flore intestinale avec des cures ponctuelles de compléments alimentaires naturels.

Un stress répété ou un "gros stress" peuvent engendrer au fil du temps des troubles de la sécrétion de sérotonine. Cela constitue une sorte de "marque page" dans nos cellules mais c'est réversible : on mange plus depuis tel incident ou suite à une séparation...

5. TRAITEMENT

comment remonter la sérotonine??

IL N’Y A PAS DE BONS OU MAUVAIS ALIMENTS POUR TOUT LE MONDE MAIS DES BONS ET MAUVAIS ALIMENTS POUR CHAQUE PERSONNE
  • COMBATTRE LA CAUSE

PERSONNALISER SON ALIMENTATION

Traiter l’inflammation digestive :  mieux manger, supprimer complètement la junk food, détecter les éventuelles intolérances alimentaires avec un test biologique afin de les écarter de l’alimentation un certain temps.

  • RESSOURCER CES CELLULES

COMBLER LES CARENCES EN MICRONUTRIMENTS  (vitamine A, E, B, omega 3...) avec des cures ponctuelles de compléments alimentaires de qualité (sous la supervision d'un professionnel de santé)

  • LA CHRONO-NUTRITION

Prendre certains aliments à certains moments de la journée permet de rééquilibrer les neurotransmetteurs de l’humeur et accélère la venue du sommeil en augmentant la sécrétion de mélatonine.

Avoir un apport de protéines conséquent le midi et ne pas oublier de manger des sucres lents complets le soir. Il ne s'agit pas de manger un plat de pâtes blanches au fromage et à la crème mais des féculents complets de bonne qualité nutritionnelle en quantité raisonnable. Cela limitera les manques et permettra un meilleur sommeil et moins de compulsions alimentaires.

  • LE GROS COUP DE POUCE : la SÉROTONINE NATURELLE à base de plantes ****

Il existe des plantes qui vont agir positivement sur les humeurs, le stress, le sommeil et les ENVIES DE SUCRE lorsqu’elles sont prises ensemble. Ces actifs naturels ne présentent pas d’effets indésirables. Cela aide également au contrôle des addictions (y compris l’envie de fumer) et à la gestion du stress : très utile au départ car il est difficile de stopper ses addictions tout seul du jour au lendemain sans coup de pouce.

ENDORFYN  : produit à base de plantes qui agit sur l'augmentation de sérotonine

ENDORFYN : produit à base de plantes qui agit sur l'augmentation de sérotonine

 

Les effets seront plus rapides et durables en faisant en même temps des changements alimentaires : en 10-15 jours en moyenne les envies de sucre diminuent nettement jusqu'à disparaitre complètement chez certains.

 

 

 

 

 

 

CURE INTESTIN N°1

CURE INTESTIN N°1

C’est un programme complet qui va agir sur les envies de sucre et les troubles digestifs.


  • Les méthodes douces de relaxation : yoga , chi kong, méditation de façon régulière vont aider à se sentir mieux et aider à se recentrer sur soi.

 

  • L'hypnose

  • La pratique du sport de façon réguliere et surtout en début de journée va réduire le stress et agir sur le bien être mental avec libération d’endorphines et venue du sommeil.

Souvent méconnu et tabou, les troubles du comportement alimentaire tel que la boulimie, les envies de sucre sont largement répandus et particulièrement chez les femmes. Identifiés à tort comme des troubles psychologiques indépendants , ces « addictions » « crises de boulimie » ou simple « déséquilibres alimentaires » trouvent souvent leur origine ailleurs : un défaut de métabolisation, une mauvaise digestion, défaut d'assimilation engendrant par la suite carences, désordres affectifs et alimentaires.

“nous sommes ce que nous digérons et non pas ce que nous mangeons”

Traiter ses désordres va amener à un bien être digestif mais surtout un bien être moral.

Associé à d'autres techniques (citées plus haut), le résultat n'en sera que meilleur. On pense souvent à tort que c'est uniquement dans la tête et que les personnes sont justes trop fragiles. Cela est certainement justifié dans certains cas mais pas dans d'autres et il serait intéressant de combiner suivi psychologique et/ou technique de relaxation et bilan micronutritionnel pour de meilleurs résultats.

 

Anne-Marie P


PROTOCOLE MICRONUTRITIONNEL ANTI SUCRE ALZIA ORGANIC PHARMACY

  • immunité microbiote : 1 par de préférence à jeun

  • endorfyn : 1 vers 17 heures/1 vers 20 heures

  • omega 3 mers froides : 3/jour de préférence au moment des repas et le soir

 

CANDIDA ALBICANS SYMPTÔMES


Le candida albicans est un champignon microscopique, habituellement inoffensif et qui siège principalement dans notre intestin mais aussi au niveau des voies génitales, de la bouche et sur la peau.

Dans certains cas, il peut devenir pathogène et provoquer une candidose c’est à dire une infection fongique.

Cela peut mettre des années à apparaitre et résulte d’un trouble digestif, une mauvaise flore intestinale, des intolérances alimentaires inconnues, une mauvaise alimentation, il peut apparaître également suite à un stress.

Pourquoi est-il si méchant

Il s’installe la plupart du temps au fil des années et très confortablement car il est extrêmement difficile à éradiquer.

C’est un véritable poison qui siège principalement dans nos intestins et qui va se nourrir de sucre principalement. Il affaiblit nos défenses immunitaires et se propage à la vitesse grand V sous forme de filaments mycéliens.

Plus vous avez de Candida albicans dans votre corps, plus vous devenez vulnérable aux infections.

En proliférant sous forme de filaments, il va d’abord perturber notre tube digestif puis commencer à perforer la barrière intestinale provoquant ainsi un passage de protéines alimentaires mal digérées dans le sang ou intolérances alimentaires.

 

C’est un véritable poison qui nous habite et qui prend le contrôle sur nous même.

 

1. QUELS SONT LES SIGNES CLINIQUES ? 

C’est un parasite qui va nous mettre ko et induire des changements jusque dans notre personnalité avec des troubles de l’humeur puisqu’il va interagir avec la synthèse des neurotransmetteurs principaux dont la dopamine et sérotonine : baisse de moral et de la motivation, trouble de la mémoire…

Candida et prise de poids

La majorité des personnes atteintes de candidose ont une envie incontrôlée de sucre et vont avoir tendance à prendre du poids souvent prises dans un cercle vicieux un peu « boulimique ».

Voici le « best of » des symptômes en rapport avec le candida qui doivent vous alerter :




  • DÉMANGEAISONS ANALES (ou prurit anal) augmentées le soir et la nuit ***

  • VARIATIONS DE MORAL D’UN JOUR A UN AUTRE

  • ENVIE DE SUCRE : presque tout le temps **

  • MAUVAISE HALEINE

  • FATIGUE CHRONIQUE

  • BALLONEMENTS

Mais aussi : 

  • CONSTIPATION OU DIARRHÉE

  • LANGUE SOUVENT BLANCHE OU NOIRE

  • COMPULSIONS ALIMENTAIRES

  • SENSATION DE VERTIGES, TETE LOURDE

  • CERVEAU EMBROUILLÉ

  • MISE EN COLERE RAPIDE

Orientations pas favorables :

  • Mycoses vaginales récurrentes

  • Fissure anale : souvent due au grattage avec surinfection

  • Maladies du tube digestif : colon irritable

  • Dépression

  • Maladies auto immunes

  • Syndrome de fatigue chronique, fibromyalgie

Les carences nutritionnelles

La majorité des personnes touchées par le candida vont présenter des carences en vitamines et micronutriments : vitamine A, E, B…

Toute l’assimilation des nutriments sera perturbée en raison d’une attaque sur l’intestin qui deviendra alors perméable : portes ouvertes au passage des aliments digérés de façon incomplète, virus, bactéries : on devient plus vulnérable vis à vis de l’extérieur.

 

Souvent méconnue, la candidose est un facteur majeur de pathologies et maladies de civilisation. Passant souvent inaperçue, elle induit une faiblesse du système immunitaire à long terme. On a tendance à penser qu’il s’agit d’un trouble psychologique parce que la personne se sent souvent déprimée et à bout de nerfs. C’est pour cela qu’il est important de la détecter et de l’éradiquer.

2. COMMENT LE DETECTER 

Il se détecte par analyse urinaire ou par simple prise de sang.

La clinique état tout de même le meilleur diagnostic.

3. COMMENT LE TRAITER

La candidose digestive est très mal connue et on a tendance à la confondre avec l’oxyurose à cause des démangeaisons anales. Mais ce n’a rien à voir, un traitement antiparasitaire n’aura aucun effet sur la candidose digestive. 

RÉPARER L’INTESTIN

C’est l’étape déterminante car une membrane digestive poreuse entrainera dans tous les cas une immunité déficiente et la perte de la santé au fil du temps.

Si l’intestin est « cicatrisé », le passage des candidas dans le sang est limité ainsi que l’inflammation.

Il faut prendre en cure d’attaque des nutriments qui vont resserrer la barrière et recoloniser la flore intestinale.

Cela aura 3 effets :

-       Limiter le passage du candida dans le sang (vertiges, fatigue, bouffées de chaleur..)

-       Meilleure digestion : limiter le passage d’aliments mal digérés dans le sang : intolérances alimentaires et inflammation

-       Moins de carences : rétablir une bonne absorption des nutriments (fer, magnesium, vitamines…) : moins de fatigue, meilleur sommeil, moins de sécheresse cutanée …

 

ATTAQUE

Se débarrasser du candida n’est pas facile et cela prend plusieurs mois. Pour éviter qu’il revienne, il faut s’attaquer au « nid » des candidas et détruire leur biofilm.

On peut utiliser pour cela des huiles essentielles et certaines plantes reconnues pour avoir un effet anticandidosique (ail, pamplemousse…).

 

Au niveau alimentaire : AFFAMER LE CANDIDA

Il faut détecter dans un premier temps les intolérances alimentaires sources d’inflammations et les retirer de l’alimentation un certain temps.

Mettre en place un régime anti candida : très spécifique, il a pour but d’affamer le champignon rendant sa prolifération difficile. Il comprend principalement l'éviction totale des levures, sucres raffinés, fruits trop sucrés, des champignons et bien d’autres aliments.

Il faut être tout de même très vigilant car les récidives sont fréquentes. C’est pourquoi il est nécessaire de changer de traitement si les symptômes reviennent au fil du temps car il a tendance à s’habituer à un traitement en développant des résistances!


TRAITEMENT

LA CURE SANTÉ INTESTIN N° 1 est la cure par excellence pour l’intestin et en venir à bout du candida albicans. Elle comprend un guide nutritionnel de 120 pages (recettes, menus, aliments à éviter…) et suppléments micronutritionnels pour réparer l’intestin et stopper l’envie de sucre.

Cure Intestin n°1

intolérances alimentaires et diète anti candida

Dr Anne-Marie Paverani

 

 

INTOLÉRANCES ALIMENTAIRES SYMPTÔMES

A CHACUN SON PROFIL

« Il fut un temps ou j’avais tout un tas de maux inexpliqués qui prenaient leur source dans mon intestin, personne ne savait de quoi cela pouvait venir, on ne m’a jamais parlé d’alimentation d’ailleurs. Ce n’est que des années plus tard que j’ai découvert que j’avais des intolérances à certains aliments (des aliments que je ne digérais pas ou que partiellement) et cela m’a sauvé. Pourquoi ? car en les supprimant tous mes maux ont disparu. Je n’en revenais pas »

 

1. QU’EST CE QU’UNE INTOLÉRANCE ALIMENTAIRE ?

C’est une réaction inappropriée de l’organisme vis à vis d’un aliment. Il le reconnaît comme un corps étranger ou hostile et déclenche de ce fait une inflammation visant à l'éliminer.

Fotolia_121227296_XS.jpg

 

En gros, c’est comme un poison qui attaque le corps et qui va laisser des traces dans notre organisme et perturber son fonctionnement.

 

 

2. COMMENT SURVIENNENT LES INTOLÉRANCES ALIMENTAIRES?

  • Elles peuvent être génétiques mais elles sont pour une grande majorité acquises suite à la consommation des mêmes aliments renforcées par un environnement de plus en plus toxique (additifs, aliments modifiés, manque de diversité alimentaire…).

  • Une flore intestinale déséquilibrée. La flore intestinale est la garante d’un bon équilibre digestif et de santé. Dès lors qu’elle est perturbée ou pauvre car pas assez diversifiée (prématurité, stress, traitement antiobiotique, alimentation raffinée…), on développe plus facilement des intolérances alimentaires. C’est un cercle vicieux. Au bout d’un moment on ne digère plus rien !

Plus notre flore est déséquilibrée (ce qui est le cas avec l'alimentation actuelle), plus les mauvaises bactéries  (gram-) prolifèrent (ballonnements, flatulences, gaz, troubles du transit..) plus on va faire des intolérances car on ne digère plus rien et plus on est malade. 

Plus notre flore est diversifiée et riche en bonne bactéries (gram +)mieux sont nos capacités de digestion, notre métabolisme et moins on est malade.

Fotolia_179689933_XS.jpg

ON AIME NOTRE POISON

Nos cellules baignent dans ce que l’on appelle un liquide interstitiel qui leur fournit les éléments dont elles ont besoin. Avec les intolérances alimentaires et tous les polluants de l’alimentation, ce liquide devient sale entrainant des mucosités et une  circulation lymphatique ralentie.

Le comble du comble est qu’on finit par aimer le poison qui nous entoure et à en être accro. C’est ce que l’on appelle la dépendance ! On aime les aliments qui nous font mal souvent sans le savoir. On est accro aux pâtes, au sucre, au lait… (en plus pour ce qui est du lait, on nous dit que cela nous fait du bien , que c’est nécessaire à notre croissance et à notre santé !

3. COMMENT SE MANIFESTENT LES INTOLÉRANCES ALIMENTAIRES ?

Les signes digestifs

  • Ballonnements/ ventre gonflé

  • flatulences

  • douleurs digestives

  • coliques

  • brulures d’estomac

  • acidité

  • troubles du transit : constipation /diarrhée

  • démangeaison anales

  • hémorroïdes

  • points douloureux

Les signes plus subtiles et non digestifs: L’INFLAMMATION DE BAS GRADE

Cela est du principalement au passage d’aliments mal digérés à travers la barrière intestinale qui devient de plus en plus poreuse laissant passer tout et n’importe quoi…Au départ digestive, l’inflammation se propage dans l’organisme entrainant tout un tas de réactions en chaine qui affaiblissent le système immunitaire et qui ont l’effet d’un TSUNAMI. 

Fotolia_134410074_XS.jpg

Les signes varient en fonction des personnes. Chacun va exprimer un ressenti différent. Les signes les plus fréquents sont listés ci-dessous. On peut avoir un signe ou plusieurs de ces signes: pour certains ce sera la migraine et pour d’autres les crampes seulement. Cela est propre à chaque personne.

  • Fatigue : on est de plus en plus fatigué, on manque d’énergie, après le repas on a envie de dormir. Même en dormant on est quand même fatigué…tout paraît insurmontable

  • Les Douleurs articulaires : on a mal partout car l’inflammation se propage, ce qui rend nos articulations sensibles

  • Les crampes musculaires (mollets, doigts, orteils,…)

  • Maux de tête, migraine

  • Yeux gonflés, barre à la tête et aux tempes, vertiges

  • Rétention d’eau, chevilles, mains enflées

  • La prise de poids et la difficulté à en perdre même sans manger beaucoup

  • Psoriasis, éczema

  • Acné

  • Envies de sucre en fin d’après midi, le soir ou la nuit

  • Troubles du comportement alimentaire : tendance boulimique

  • Réveils nocturnes, cauchemars, problèmes d’endormissement

  • Moral en dents de scie, dépression, baisse de moral soudaine

  • Irritabilité, colère…

  • Syndrome prémenstruel marqué

  • exacerbation des symptômes liés à la ménopause

4. LE LIEN AVEC LES MALADIES ? COMMENT FONCTIONNE NOTRE SYSTÈME IMMUNITAIRE

Plus on mange « mal », plus notre flore intestinale se déséquilibre, plus on sollicite notre système immunitaire toujours en activité pour « combattre les ennemis » (ici en l’occurrence ce sont les intolérances alimentaires) plus il se fragilise et s’épuise. C’est ce qui fait le nid des maladies notamment les maladies auto immunes.

Notre système digestif est en contact direct avec notre système immunitaire. Lorsque le filtre intestinal est abimé, les résidus rentrent en contact direct avec ce dernier qui réagit au quart de tour.




5. POURQUOI CERTAINS TYPES D’ALIMENTATION CONVIENNENT À CERTAINS ET PAS À D’AUTRES ?

A cause des intolérances alimentaires, de la génétique, de la flore intestinale. Le crudivorisme, le végétalisme… peuvent convenir à certains et être fatals pour d’autres !

QUE FAIRE

Douter ? ne pas savoir qui croire ? Rien ne sert à écouter les uns et les autres, les avis et les versions diffèrent, on entend tout et son contraire. Le meilleur moyen est de faire sa PROPRE expérience.

LES TESTS BIOLOGIQUES

Les tests biologiques sont  d'une grande aide aussi surtout lorsque l'on est jamais bien quelque soient les aliments que l'on ingurgite.

Les tests doivent être faits par des laboratoires compétents et spécialisés en nutrition.

Il permettent de confirmer le diagnostic alimentaire (fait pas soi même la plupart du temps) et identifier des aliments auxquels on n'aurait pas pensé! Ils permettent également d'évaluer le degré d'intolérance : faible/moyen/fort.

CURE INTESTIN N°1 du laboratoire ALZIA :  identifier soi-même ses intolérances alimentaires : apprendre à s'écouter!  ON EST SON MEILLEUR LABO!

C’est un programme qui vise à retirer les intolérances alimentaires les plus fréquentes en prenant en compte également le régime anti CANDIDA ALBICANS source de nombreux désagréments digestifs.

En quoi consiste le programme?

  • Retirer les aliments pendant 1 mois.

  • Manger d’autres types d’aliments.

  • Faire les bonnes associations alimentaires et opter pour une alimentation saine et des recettes simples.

  • Prendre des compléments alimentaires à visée digestive pour réparer l’intestin

  • Réintroduire les aliments un par un au bout de 30 jours et rester attentif aux troubles après consommation (digestifs ou autres). Si des problèmes apparaissent après consommation : Il s’agit d’une intolérance alimentaire. Retirer à nouveau l’aliment pendant minimum 3 mois et réitérer.

  • Si rien n’apparaît, vous pourrez réintroduire l’aliment.

CURE INTESTIN N °1



POURQUOI PARFOIS SUPPRIMER UN SEUL ALIMENT NE SUFFIT PAS?

On vous a dit qu'il fallait supprimer le gluten et que ça marchait bien pour la fatigue et la perte de poids en plus même les stars le font! 

Fotolia_186726512_XS.jpg

MAIS cela n'a pas fonctionné pour vous;cela ne vous a strictement RIEN fait. Tant d'efforts pour en arriver là et les douleurs digestives, articulaires, les maux de tête...sont toujours présents, donc vous le réintroduisez.

 

 

 

Mais alors pourquoi ça marche pas???

  • premièrement le gluten n'est pas le pire aliment auquel on est intolérant bien que cela soit assez fréquent. Vous n'avez peut-être pas d'intolérance au gluten!

  • deuxièmement, il est rare d'avoir qu'une seule intolérance. La plupart du temps, il y a une porosité intestinale et pas qu'un aliment à supprimer mais plusieurs. Si vous avez 5 ou 6 intolérances alimentaires , le fait de retirer uniquement le gluten sans traiter la porosité intestinale ne va pas faire disparaitre les symptômes. Ce sera insuffisant.

6. LA SANTÉ COMMENCE DANS L’ASSIETTE

Comment peut-on encore le nier ??

Fotolia_65498284_XS.jpg

Comment peut-on encore dire que tout cela est un effet de mode et qu’on peut continuer de manger ce que l’on veut ??

90 % des maux listés ci dessus sont dus à des troubles de la digestion.

Mieux manger ne peut pas faire de mal alors pourquoi s’y opposer ?

Toutes ces pathologies pourraient être évitées seulement en changeant d’alimentation et cela sans grosse contrainte mais les industries alimentaires et mêmes les industries pharmaceutiques ont trop à y perdre. On préfère dire que c’est un effet de mode c’est tellement plus simple. Mais la réalité est différente.

C'est important de savoir faire le lien entre certains symptômes qui paraissent mineurs et l'intestin. Il faut toujours remonter à l'origine du symptôme pour comprendre ce qui l'a provoqué et remonter à la racine c'est remonter à l'intestin!

 

Dr Anne-Marie Paverani

POURQUOI DONNER DES DOSES MASSIVES DE VIT D EN AMPOULES EST INEFFICACE

La vitamine D appartient à la famille des vitamines liposolubles. Sa synthèse est essentiellement due à l’ensoleillement.

La plupart des personnes sont carencées en vitamine D

 

Pourquoi manque-t-on de vitamine D

 

On a constaté que mêmes les personnes allant régulièrement au soleil en manquaient.

Cela est en partie lié au fait que nous devrions pour l’absorber correctement :

·      D’une part ne pas appliquer de crèmes solaires : les écrans bloquent son absorption cutanée.

·      Et d’autre part, rester en moyenne 15 minutes par jour au soleil : hiver comme été ! (Mission presque impossible)

 

Mais alors pourquoi la vitamine D est si importante ??

 

·      Le rôle bien connu : robustesse des os et prévention de l’ostéoporose

 

·      A un certain dosage : action sur l’AUTOIMMUNITÉ *: l’organisme va mieux tolérer ce qui vient de l’extérieur et diminuer les réactions auto immunes : en gros, elle nous permet d’être en paix et de ne pas attaquer tout ce qui bouge.

Elle a un rôle au niveau intestinal car 70 % du système immunitaire étant à ce niveau, elle permet de calmer les mécanismes d’intolérances (guerre intestinale) et les réactions inflammatoires qui s’en suivent.

Elle a par ce fait une importance fondamentale dans tous les mécanismes auto immuns : scléroses-en plaque, rectocolite, maladie de crhon mais aussi hypothyroidies, polyarthrites…

 

Il est par ailleurs suggéré que l’épidémie des maladies chroniques qui touche la population humaine serait liée à une carence en vitamine D !

 

·      A un dosage encore supérieur : rôle anti cancer (antiangiogenique) : notamment le cancer du colon, prostate et sein

 

Ces deux derniers effets demandent des doses de vitamine D supérieures à celles requises pour les effets sur les os.

 

Que valent les ampoules ?

Pourquoi donner des doses massives de vitamine D en ampoules est contre indiqué et inefficace ??

Nous avons besoin d’environ 1000 UI de vitamine D par jour. Une ampoule en contient 100 000 UI. L’organisme ne peut pas absorber tout cela d’un seul coup ou absorber 1000 UI chaque jour des 100 000 pendant 100 jours. Notre corps n’est pas une machine!

Le problème qui se pose est qu’elle augmente massivement après la prise et diminue aussi rapidement. Au final, elle n'est pas bien assimilée.

De plus l’uvedose (ampoule de vitamine D à 100 000 ui) contient du toluène cancérigène.

Or pour qu’elle soit bien absorbée par notre organisme, il faut des doses supérieures aux AJR (apports journaliers recommandés) mais à prendre idéalement chaque jour afin de reconstituer le stock progressivement et garantir une augmentation progressive et stable particulièrement pour les personnes avec des maladies auto immunes puis s'accorder des fenêtres thérapeutiques de non prise. (cure de 3 mois 2 fois par an par exemple) cela garantirait une meilleure tolérance de l’organisme et une meilleure gestion des réactions immunitaires contre le « soi ».

*https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3738984/

INTOLÉRANCES ALIMENTAIRES ET SYMPTOMES

On ne fait souvent pas le lien entre fatigue, problèmes de peau, troubles du sommeil, migraines... et l'alimentation. Et pourtant l'origine de ces maux quotidiens est en majorité ALIMENTAIRE!

QU'EST CE QU'UNE INTOLÉRANCE ALIMENTAIRE?

C'est une réaction inappropriée de l'organisme face à un aliment. Ce phénomène est accentué par le stress.

Reconnu comme étranger cet aliment va agir comme une TOXINE et perturber dans un premier temps la barrière intestinale garante de l'immunité.

Quand celle-ci se détériore et ne joue plus son rôle, des aliments mal digérés, des bactéries ou autres vont passer au travers et augmenter le potentiel toxémique de l’organisme, saturer les systèmes de détoxification. et nous exposer à un risque plus élevé de maladies notamment les maladies auto immunes. Notre système immunitaire mobilisé en permanence s’affaiblit et des signes extra digestifs vont apparaitre. 

Les intolérances ou hypersensibilités aux aliments touchent tout le monde et passent souvent inaperçues car la plupart des gens ne font pas le lien entre fatigue et alimentation.

LEUR ORIGINE?

L'émergence de nouveaux produits, le changement de configuration de base de la protéine de blé par exemple, la disparition plus ou moins totale de produits complets au profit des raffinés : riz blanc, pâtes blanches, pain blanc... Tout est modifié et la qualité se perd. On veut produire plus et au meilleur prix.

 Notre corps ne reconnait plus ces "nouveaux aliments" et les rejette.

COMMENT RECONNAITRE LES SIGNES D’UNE INTOLÉRANCE ALIMENTAIRE ?

  • Ballonnements

  • troubles du transit

  • résistances à la prise de poids

  • compulsions sucrées

  • fatigue après le repas

  • yeux enflés ou secs

  • acné

  • migraine

  • infections à répétition

  • teint brouillé

  • troubles du sommeil

  • troubles de l'humeur

  • irritabilité

  • dépression

  • douleurs articulaires

  • transpiration nocturne

  • .....

QUELS SONT LES FACTEURS AGGRAVANTS?

Facteurs environnementaux : malbouffe, pollution, pesticides, produits industriels, médicaments, cigarettes…