AI-JE DES INTOLÉRANCES ALIMENTAIRES?

A CHACUN SON PROFIL

« Il fut un temps ou j’avais tout un tas de maux inexpliqués qui prenaient leur source dans mon intestin, personne ne savait de quoi cela pouvait venir, on ne m’a jamais parlé d’alimentation d’ailleurs. Ce n’est que des années plus tard que j’ai découvert que j’avais des intolérances à certains aliments (des aliments que je ne digérais pas ou que partiellement) et cela m’a sauvé. Pourquoi ? car en les supprimant tous mes maux ont disparu. Je n’en revenais pas »

 

1. QU’EST CE QU’UNE INTOLÉRANCE ALIMENTAIRE ?

C’est une réaction inappropriée de l’organisme vis à vis d’un aliment. Il le reconnaît comme un corps étranger ou hostile et déclenche de ce fait une inflammation visant à l'éliminer.

Fotolia_121227296_XS.jpg

 

En gros, c’est comme un poison qui attaque le corps et qui va laisser des traces dans notre organisme et perturber son fonctionnement.

 

 

2. COMMENT SURVIENNENT LES INTOLÉRANCES ALIMENTAIRES?

  • Elles peuvent être génétiques mais elles sont pour une grande majorité acquises suite à la consommation des mêmes aliments renforcées par un environnement de plus en plus toxique (additifs, aliments modifiés, manque de diversité alimentaire…).

  • Une flore intestinale déséquilibrée. La flore intestinale est la garante d’un bon équilibre digestif et de santé. Dès lors qu’elle est perturbée ou pauvre car pas assez diversifiée (prématurité, stress, traitement antiobiotique, alimentation raffinée…), on développe plus facilement des intolérances alimentaires. C’est un cercle vicieux. Au bout d’un moment on ne digère plus rien !

Plus notre flore est déséquilibrée (ce qui est le cas avec l'alimentation actuelle), plus les mauvaises bactéries  (gram-) prolifèrent (ballonnements, flatulences, gaz, troubles du transit..) plus on va faire des intolérances car on ne digère plus rien et plus on est malade. 

Plus notre flore est diversifiée et riche en bonne bactéries (gram +)mieux sont nos capacités de digestion, notre métabolisme et moins on est malade.

Fotolia_179689933_XS.jpg

ON AIME NOTRE POISON

Nos cellules baignent dans ce que l’on appelle un liquide interstitiel qui leur fournit les éléments dont elles ont besoin. Avec les intolérances alimentaires et tous les polluants de l’alimentation, ce liquide devient sale entrainant des mucosités et une  circulation lymphatique ralentie.

Le comble du comble est qu’on finit par aimer le poison qui nous entoure et à en être accro. C’est ce que l’on appelle la dépendance ! On aime les aliments qui nous font mal souvent sans le savoir. On est accro aux pâtes, au sucre, au lait… (en plus pour ce qui est du lait, on nous dit que cela nous fait du bien , que c’est nécessaire à notre croissance et à notre santé !

3. COMMENT SE MANIFESTENT LES INTOLÉRANCES ALIMENTAIRES ?

Les signes digestifs

  • Ballonnements/ ventre gonflé

  • flatulences

  • douleurs digestives

  • coliques

  • brulures d’estomac

  • acidité

  • troubles du transit : constipation /diarrhée

  • démangeaison anales

  • hémorroïdes

  • points douloureux

Les signes plus subtiles et non digestifs: L’INFLAMMATION DE BAS GRADE

Cela est du principalement au passage d’aliments mal digérés à travers la barrière intestinale qui devient de plus en plus poreuse laissant passer tout et n’importe quoi…Au départ digestive, l’inflammation se propage dans l’organisme entrainant tout un tas de réactions en chaine qui affaiblissent le système immunitaire et qui ont l’effet d’un TSUNAMI. 

Fotolia_134410074_XS.jpg

Les signes varient en fonction des personnes. Chacun va exprimer un ressenti différent. Les signes les plus fréquents sont listés ci-dessous. On peut avoir un signe ou plusieurs de ces signes: pour certains ce sera la migraine et pour d’autres les crampes seulement. Cela est propre à chaque personne.

  • Fatigue : on est de plus en plus fatigué, on manque d’énergie, après le repas on a envie de dormir. Même en dormant on est quand même fatigué…tout paraît insurmontable

  • Les Douleurs articulaires : on a mal partout car l’inflammation se propage, ce qui rend nos articulations sensibles

  • Les crampes musculaires (mollets, doigts, orteils,…)

  • Maux de tête, migraine

  • Yeux gonflés, barre à la tête et aux tempes, vertiges

  • Rétention d’eau, chevilles, mains enflées

  • La prise de poids et la difficulté à en perdre même sans manger beaucoup

  • Psoriasis, éczema

  • Acné

  • Envies de sucre en fin d’après midi, le soir ou la nuit

  • Troubles du comportement alimentaire : tendance boulimique

  • Réveils nocturnes, cauchemars, problèmes d’endormissement

  • Moral en dents de scie, dépression, baisse de moral soudaine

  • Irritabilité, colère…

  • Syndrome prémenstruel marqué

  • exacerbation des symptômes liés à la ménopause

4. LE LIEN AVEC LES MALADIES ? COMMENT FONCTIONNE NOTRE SYSTÈME IMMUNITAIRE

Plus on mange « mal », plus notre flore intestinale se déséquilibre, plus on sollicite notre système immunitaire toujours en activité pour « combattre les ennemis » (ici en l’occurrence ce sont les intolérances alimentaires) plus il se fragilise et s’épuise. C’est ce qui fait le nid des maladies notamment les maladies auto immunes.

Notre système digestif est en contact direct avec notre système immunitaire. Lorsque le filtre intestinal est abimé, les résidus rentrent en contact direct avec ce dernier qui réagit au quart de tour.




5. POURQUOI CERTAINS TYPES D’ALIMENTATION CONVIENNENT À CERTAINS ET PAS À D’AUTRES ?

A cause des intolérances alimentaires, de la génétique, de la flore intestinale. Le crudivorisme, le végétalisme… peuvent convenir à certains et être fatals pour d’autres !

QUE FAIRE

Douter ? ne pas savoir qui croire ? Rien ne sert à écouter les uns et les autres, les avis et les versions diffèrent, on entend tout et son contraire. Le meilleur moyen est de faire sa PROPRE expérience.

LES TESTS BIOLOGIQUES

Les tests biologiques sont  d'une grande aide aussi surtout lorsque l'on est jamais bien quelque soient les aliments que l'on ingurgite.

Les tests doivent être faits par des laboratoires compétents et spécialisés en nutrition.

Il permettent de confirmer le diagnostic alimentaire (fait pas soi même la plupart du temps) et identifier des aliments auxquels on n'aurait pas pensé! Ils permettent également d'évaluer le degré d'intolérance : faible/moyen/fort.

CURE INTESTIN N°1 du laboratoire ALZIA :  identifier soi-même ses intolérances alimentaires : apprendre à s'écouter!  ON EST SON MEILLEUR LABO!

C’est un programme qui vise à retirer les intolérances alimentaires les plus fréquentes en prenant en compte également le régime anti CANDIDA ALBICANS source de nombreux désagréments digestifs.

En quoi consiste le programme?

  • Retirer les aliments pendant 1 mois.

  • Manger d’autres types d’aliments.

  • Faire les bonnes associations alimentaires et opter pour une alimentation saine et des recettes simples.

  • Prendre des compléments alimentaires à visée digestive pour réparer l’intestin

  • Réintroduire les aliments un par un au bout de 30 jours et rester attentif aux troubles après consommation (digestifs ou autres). Si des problèmes apparaissent après consommation : Il s’agit d’une intolérance alimentaire. Retirer à nouveau l’aliment pendant minimum 3 mois et réitérer.

  • Si rien n’apparaît, vous pourrez réintroduire l’aliment.

CURE INTESTIN N °1



POURQUOI PARFOIS SUPPRIMER UN SEUL ALIMENT NE SUFFIT PAS?

On vous a dit qu'il fallait supprimer le gluten et que ça marchait bien pour la fatigue et la perte de poids en plus même les stars le font! 

Fotolia_186726512_XS.jpg

MAIS cela n'a pas fonctionné pour vous;cela ne vous a strictement RIEN fait. Tant d'efforts pour en arriver là et les douleurs digestives, articulaires, les maux de tête...sont toujours présents, donc vous le réintroduisez.

 

 

 

Mais alors pourquoi ça marche pas???

  • premièrement le gluten n'est pas le pire aliment auquel on est intolérant bien que cela soit assez fréquent. Vous n'avez peut-être pas d'intolérance au gluten!

  • deuxièmement, il est rare d'avoir qu'une seule intolérance. La plupart du temps, il y a une porosité intestinale et pas qu'un aliment à supprimer mais plusieurs. Si vous avez 5 ou 6 intolérances alimentaires , le fait de retirer uniquement le gluten sans traiter la porosité intestinale ne va pas faire disparaitre les symptômes. Ce sera insuffisant.

6. LA SANTÉ COMMENCE DANS L’ASSIETTE

Comment peut-on encore le nier ??

Fotolia_65498284_XS.jpg

Comment peut-on encore dire que tout cela est un effet de mode et qu’on peut continuer de manger ce que l’on veut ??

90 % des maux listés ci dessus sont dus à des troubles de la digestion.

Mieux manger ne peut pas faire de mal alors pourquoi s’y opposer ?

Toutes ces pathologies pourraient être évitées seulement en changeant d’alimentation et cela sans grosse contrainte mais les industries alimentaires et mêmes les industries pharmaceutiques ont trop à y perdre. On préfère dire que c’est un effet de mode c’est tellement plus simple. Mais la réalité est différente.

C'est important de savoir faire le lien entre certains symptômes qui paraissent mineurs et l'intestin. Il faut toujours remonter à l'origine du symptôme pour comprendre ce qui l'a provoqué et remonter à la racine c'est remonter à l'intestin!

 

Dr Anne-Marie Paverani