intolérances alimentaires

Mincir avec la Micronutrition

 

Nous sommes tous différents de par notre patrimoine génétique, notre métabolisme, notre mode de vie (niveau de stress, alimentation, gouts, sédentarité, histoire personnelle, culture, hormones…)tout cela influence notre poids : l’alimentation n’est pas à elle seule l’unique responsable de la prise de poids ! Par ailleurs, certaines personnes ont du mal à mincir malgré de multiples efforts alimentaires…La prise de poids est multifactorielle !

Pour pouvoir mincir efficacement et durablement, il est fondamental de tenir compte de tous ces paramètres et pouvoir les rééquilibrer correctement en s’aidant parfois de suppléments nutritionnels.

Le régime « miracle » qui fonctionne pour tout le monde n’existe pas.

ALORS COMMENT PROCÉDER?

  • Il faut tout d’abord réapprendre à manger « de vrais aliments » (et bannir les aliments raffinés).

  • Retrouver un bon transit : sans quoi l’élimination n’est pas possible.

  • Connaitre ses intolérances alimentaires : impératif si l’on veut maigrir : les aliments que vous ne tolérez pas (cela peut être aussi des fruits ou légumes) sont générateurs de toxines et radicaux libres : cela entrave la perte de poids et vous empêche de bien éliminer.

Les conséquences des intolérances ? :

Difficulté à la perte de poids (même en mangeant très peu) cellulite, rétention d’eau, ballonnements, visage bouffi… Le test des intolérances est indispensable dans ce cas. Si vous supprimez les aliments qui vous font mal, votre silhouette changera très rapidement (en 1 semaine les résultats sont visibles) et la perte de poids sera durable car réapprendre à manger c’est avant tout manger ce que notre organisme peut digérer (ou « tolérer »).

  • Gérer son stress et augmenter son taux de sérotonine s’il est trop bas (on peut mesurer son taux de sérotonine par une analyse d’urines : brainscreen) : le stress et les fluctuations hormonales influencent notre taux de sérotonine : neurotransmetteur impliqué dans les compulsions sucrées et notre humeur : résultat quand on en manque on se jette sur le sucre de façon compulsive !!

 

EST CE QUE CHANGER SON ALIMENTATION SUFFIT?

Parfois changer sa façon de manger ne suffit pas à rééquilibrer l’organisme. Il faut rétablir la flore digestive et faciliter le travail du foie fatigué par les multiples excès et toxines alimentaires.

On s’aide donc de suppléments nutritionnels de qualité (complexes de vitamines, plantes, probiotiques). Bien choisir ses probiotiques (très peu sont efficaces) sera d’ailleurs déterminant au rétablissement de la flore digestive et aux fonctions d’élimination.

Aider le foie à se libérer des toxines et radicaux libres en excès avec une bonne DETOX associée à un DRAINAGE afin de faciliter leur élimination par les voies naturelles.

L’important est de découvrir les multiples verrous qui s’opposent à la perte de poids et mettre en place une stratégie gagnante « sur mesure ».

 

 

 

 

Anne-Marie Paverani

 

Write here...

Mes conseils anti ballonnements

Vous sentez vous constamment ballonnés ?

Votre flore intestinale est certainement déséquilibrée!

Mes recommandations à faire pendant au moins 1 mois : 

·      Commencer par limiter les aliments qui créent beaucoup de fermentations : légumineuses, gluten, levure de boulangerie, lactose.

·      Pensez à faire un test d’intolérances alimentaires pour identifier la cause des ballonnements 

·      Une fois que vous connaissez vos intolérances, adapter votre alimentation à votre profil alimentaire : vous vous y retrouverez à coup sur !

·      Mangez des poissons gras au mois 2 fois par semaine

·      Mastiquer bien les aliments

·      Prenez des probiotiques dosés à 30 milliards de bactéries minimum pendant 1 à 2 mois

Votre ventre s’en portera que mieux et votre santé aussi !

RETROUVEZ MES BULLES CONSEILS SUR INSTAGRAM-FACEBOOK